En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Réhabiliter les bâtiments de la Défense rétablit-il le lien avec la Nation et les citoyens?

Casernes de Grenoble.

Publié le mardi 26 avril 2016 11:02 - Mis à jour le mardi 26 avril 2016 11:02

Grenoble  est une ville frontière située au confluent de deux vallées alpines stratégiques (Isère vers Savoie ; Drac vers Piémont) Grenoble était devenu une place forte militaire. Elle est également la plus grande métropole alpine, devant Innsbruck et Bolzano, ce qui lui vaut le surnom de « capitale des Alpes ».

 

 

 

 

Les premières casernes apparaissent à Grenoble sous l'administration de François de Bonne en 1593-1595. Elles vont se développer jusqu'au XIXème siècle.

En 1720, les autorités de la ville décident la construction d'un corps de caserne subventionné par le roi. Celle-ci, située dans la moitié Sud de l'actuelle place Victor Hugo, prend le nom de la porte voisine : de Bonne. Après l'agrandissement de l'enceinte de Grenoble en 1848, la caserne de Bonne est modifiée. Une seconde caserne et des écuries sont construites

 

 

 

 

 

Déclassée en tant que « place forte » en 1925, Grenoble voit son développement urbain conditionné en grande partie par la libération des emprises militaires.

La réhabilitation de la caserne de Bonne est un projet emblématique du développement durable a la Française.

Une réalisation comme La Caserne de Bonne ne se comprend que dans le contexte particulier grenoblois qui, depuis plusieurs décennies, allie dynamisme de la politique urbaine et participation citoyenne. Associant élus, habitants et partenaires de la construction et de l’aménagement, la région, l’agglomération et leurs instances de planification, avec en particulier l’agence d’urbanisme métropolitaine « La Métro », se sont investies dans une réflexion commune, collaborant étroitement au débat et cofinançant les opérations municipales.

 

.

 

 

 

 

Pour moi, ce projet semble intéressant quand vous êtes un habitant de Grenoble car vous êtes impliqué dedans.

La ville semble vouloir également rendre encore plus esthétique la caserne de Bonne qui est aux yeux des habitants l’un des principaux bâtiments de la ville.yes

 

 

Catégories
  • réhabilitation casernes